Lache!

Publié le par Olive.



Qui a dit que j'avais pas de coeur?!




Y a des textes que t'aurais aimé écrire, qui te colle à la peau, qui raconte ta vie.
Voilà celui du moment.





T'inquiète pas pour moi mon salaud
Et sois tranquille pour ta croix
Ça fais travailler mon ego
Et je le garde pour moi comme tu vois
Les doigts foutus à force de jouer
V'là que je me saigne à la guitare
J'aurais jamais dû te rencontrer
Je me suis paumée dans ton plumard
Maintenant, si j'ai le cœur qui brûle
Je m'en sert pour bouillir mon amour
Pour le faire crever sous les bulles
J'l'asphyxie, j'l'anesthésie
J'm'étouffe autant que je peux vraiment
Je préfère les flammes au vide
J'préfère les brûlures au néant

La funambule a mal au bide

Je te déteste de m'ignorer
Je te déteste de m'oublier

Je me hais d'être rien pour toi
J'en ai marre de me planter

Pourtant y a plein de gens qui m'aiment
et j'ai envie que tu les vois
J'ai envie qu'ils te le disent enfin
que tu t'en aperçoive
Je me planque sous ma fierté
J'dis pas de problèmes quand tu ne viens pas
à mes rencarts camouflés
Et tu m'écrase à chaque pas
ALORS JE TE DIS MERDE COMME A LA VIE

Ouais c'est peut-être nul
Mais comme c'est moi qui écris
je vais même le mettre en majuscules
Parce que j'ai tellement mal au ventre

que ma colère je la mérite
Tu squatte et tu dévore mon antre
et maintenant je sais plus où j'habite

Je veux tellement rester le cœur libre

Pour le donner sans jugement
aux hommes qui me donnent ces moments
qui font le bonheur de mon vil
C'est pas péché qu'se donner tout
C'est simplement que je tombe amoureuse
aussi vite que ma peau a pu attirer ta menteuse

C'est pas que j'en suis malheureuse
C'est que c'est normalement ça me passe


J'ai le cœur d'une baroudeuse
Toi tu l'enfermes...
... c'est dégueulasse


Mais la prochaine fois, j'te jure
que je ferais une vraie chanson d'amour
Maintenant que t'es couché sur papier
Tu n'ai plus qu'un souvenir chanté
Crois pas que t'appartiens ma blessure
Je la reprends dans mes tiroirs
J'la ressors pas avant demain c'est sûr
Mon cœur palpite encore ce soir
Crois pas que t'appartiens ma blessure
Je la remballe dans son foulard
J'la ressort pas avant demain c'est sûr
Mon cœur palpite encore ce soir.


Pour aller voir Marie Cherrier, c'est dimanche soir au réservoir! :)




Publié dans LezART.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lolita 14/04/2009 07:25

C'est clair qu'elle est (parfaitement) écrite et chantée avec les tripes cette chanson, moi aussi j'me suis totalement reconnue dedans à une période...Ca va s'arranger Olivette, j'te l'souhaite... :)

Olive. 13/04/2009 12:57

Désolée le prénom "Renaud" est  censuré, il ser a remplacé par un "bip"!

Lo' 11/04/2009 22:06

"La souffrance c'est très rassurant, ça n'arrive qu'aux vivants" Renaud =)En tout cas très chouette le dessin, comme d'hab', pis bon, cette chanson de Marie Cherrier, je l'adore.Fais nous crever ton amour sous tes jolies bulles de bédé :)

Gwen 10/04/2009 22:23

Mais voui, y'a plein de gens qui t'aiment miss!Il va voir l'autre, l'a pas intérêt à me croiser, on fait pas bobo au 'ti coeur de ma copine Didile, non mais!!Solidarité féminine face à la lâcheté masculine, allez réglons nos comptes!! ;)